Calais : les bulldozers ne sont pas une politique

Publié le par troumoulou

Suite à la lettre ouverte des associations du Vivre ensemble à l'attention de Bernard Cazeneuve et à la réponse de Celui-ci confirmant l'annonce d'un démantèlement imminent de la jungle de Calais, un appel, «Calais: les bulldozers ne sont pas une politique », a été signé par 75 organisations (ne) dont la Cimade et 175 Personnalités.

https://blogs.mediapart.fr/les-invites-de-mediapart/blog/220216/calais-les-bulldozers-ne-font-pas-une-politique

ttp://www.lemonde.fr/idees/article/2016/02/22/calais-ne-reduisons-pas-la-france-a-des-barbeles-et-des-bulldozers_4869493_3232.html?xtmc=calais&xtcr=1

This appel est en ligne ici: http://www.gisti.org/spip.php?article5261

Et ensuite ?

Tous, toutes, Nous Avons dit: "Les jours Prochains, Nous irons à Calais pour le clamer haut et fort : nous ne Sommes pas Condamnés à choisir entre la «jungle» et sa destruction Nous.

Nous refusons de REDUIRE La France à des Barbelés et des bulldozers.

Nous Voulons FAIRE entendre UN AUTRE Discoursque Celui des Pouvoirs Publics qui occupent les médias.

Un jour de ce, Nous NE Savons Pas la DANS delais rapide Quels Les Pouvoirs publics en vont Mettre à exécution la menacer d'évacuation de la jungle, il sérums Mais importants that the possible, plus de signatory of this appel Soient présent.es sur place, verser manifesteur haut et fort notre refus de l'évacuation de la jungle de Calais Telle Qu'elle se annonce.

Nous invitons d'or et déjà à vous et organisateur vous mobilises en vue d'un rassemblement non à Calais, d'une action sur place, D'une conférence de presse ... (les Modalités seront precisées au, plus tard en fin de journée) ce mardi 23 dans l'après-midi

l'après-midi de mardi, se tiendra aussi, au Tribunal administratif de Lille, l'audience Où se décidera de l'annulation ou non de l'arrêté préfectoral que nous combattons.

Là aussi il sera utile que les présent⋅e⋅s soient Nombreuses et Nombreux.

Publié dans Solidarité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article