Les images du passé - Barbara TAYLOR BRADFORD

Publié le par troumoulou

☆☆★★★

Quatrième de couverture

A la mort de son père, célèbre photographe de guerre à qui elle doit sa vocation de grand reporter, Serena Stone décide de mettre sa carrière en veille afin de se consacrer à la biographie de cet homme qu'elle aimait tant. Assistée dans ce projet par Zac, un ancien petit ami et collègue traumatisé par sa dernière mission en Afghanistan, la jeune femme plonge avec émotion dans l'héritage photographique de son père. Mais une série de clichés pris à Venise fait voler en éclats toutes ses certitudes. Qui est donc la mystérieuse inconnue apparaissant sur de nombreuses photos, et qui semble exercer une véritable fascination sur son père ? Pourquoi celui-ci avait-il choisi de garder cet album secret ? En quête de vérité, Serena entreprend de fouiller dans l'histoire de sa famille. Le passé lui réserve bien des surprises...

L'auteure

Née à Leeds, dans le Yorkshire en 1933, Barbara Taylor Bradford

Barbara Taylor Bradford est née dans le Yorkshire en Angleterre et vit à New York. A seize ans, elle était déjà journaliste. Elle connaît une brillante carrière de journaliste en Angleterre.

Rapidement elle deviendra une spécialiste de la mode et de la décoration d'intérieur, publiant plusieurs ouvrages sur ce sujet.

En 1963, elle épouse le producteur de cinéma Robert Bradford et le suit aux États unis.

Son premier roman, L'espace d'une vie, paraît en 1979. Aujourd'hui, ses romans, vendus à plus de 81 millions d'exemplaires dans le monde, sont traduits en 40 langues dans 90 pays. Plusieurs d'entre eux sont adaptés à la télévision américaine. Barbara Taylor Bradford fait partie de ces rares auteurs dont les romans savent tenir en haleine des millions de lectrices.

Mon avis ☆☆★★★

Barbara Taylor Bradford est une auteur de romans féminins et sentimentals.

Je me suis laissé attirer par la présentation alléchante, l'espérance de voyage, de rencontres au bout du monde dans des zones de conflits, puisqu il est question de reporter de guerre d'Afghanistan, de libye...

Je m'attendais à un roman dépaysant et à suivre au bout du monde ces journalistes reporter, le synopsis annonçait de " nice aux canaux de Venise en passang par la lybie "

Mais comme d'habitude dans ce genre de litterature les héros sont beaux, jeunes, riches et pétris de bons sentiments. On y fait une petite incursion, mais vraiment très petite dans le monde des photographes de guerre.

La fin est prévisible, le secret de famille quasi dévoilé des la première moitié.

le printemps arabe et le soulèvement du printemps arabe à peine abordé.

Bref je me suis trompée de lecture, me suis laissé attirer par une quatrième de lecture alléchante et aussi ma méconnaissance de l'auteure.

Publié dans Lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article