Et puis paulette de Barbara Constantine

Publié le par troumoulou

☆☆☆☆★ Résumé

Ferdinand vit seul dans sa ferme. Et ça ne le rend pas franchement joyeux. Un jour, il passe chez Marceline, sa voisine, et découvre que son toit est sur le point de s'effondrer. Très naturellement, ses petits-fils, les Lulus, lui suggèrent de l'inviter à la ferme. L'idée le fait sourire. Mais ce n'est pas si simple, certaines choses se font, d'autres pas... Il finit tout de même par aller la chercher. De fil en aiguille, la ferme va se remplir, s'agiter, recommencer à fonctionner. Un ami d'enfance devenu veuf, deux très vieilles dames affolées, des étudiants un peu paumés, un amour naissant, des animaux. Et puis, Paulette...Avec légèreté, la romancière brosse le portrait d’une société qui aurait tout à gagner à ne pas se couper de la terre et à prendre soin de ses anciens.

Mon avis

Un plaidoyer pour la colocation ou comment vieillir ensemble en se soutenant les uns les autres et en évitant aux plus âgés la maison de retraite.

Un bel exemple de solidarité où en échange dun hébergement les plus jeunes vont permettre aux plus âgés de vivre à la maison.

Le mélange des générations, l'entraide, le retour au vrai ...

Un roman frais et agréable à lire en ces périodes où l'actualité est tres lourde et la solidarite oubliée.

L'AUTEURE

Barbara Constantine, fille d'Eddie Constantine, est scripte (technicienne cinéma) et romancière. Elle vit en région parisienne, mais descend souvent dans le Berry avec son chat pour y cultiver son potager.

Et puis, Paulette …est son quatrième roman, après Allumer le chat (Calmann-Lévy, 2007), À Mélie, sans mélo (Calmann-Lévy, 2008) et Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom (Calmann-Lévy, 2010)

Publié dans Lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article