La colline aux esclaves de Khatleen GRISSOM

Publié le par troumoulou

  ☆☆☆☆★  Résumé

La colline aux esclavesÀ 6 ans, Lavinia, orpheline irlandaise, se retrouve esclave dans une plantation de Virginie : un destin bouleversant à travers une époque semée de violences et de passions...
En 1791, Lavinia perd ses parents au cours de la traversée les emmenant en Amérique. Devenue la propriété du capitaine du navire, elle est envoyée sur sa plantation et placée sous la responsabilité d'une jeune métisse, Belle. Mais c'est Marna Mae, une femme généreuse et courageuse, qui prendra la fillette sous son aile. Car Belle a bien d'autres soucis : cachant le secret de ses origines, elle vit sans cesse sous la menace de la maîtresse du domaine. Ecartelée entre deux mondes, témoin des crimes incessants commis envers les esclaves, Lavinia parviendra-t-elle à trouver sa place ? Car si la fillette fait de la communauté noire sa famille, sa couleur de peau lui réserve une autre destinée.

Mon avis

C'est l''histoire de la petite Lavinia, irlandaise orpheline, recueillie par un capitaine de bateau et qui se retrouve esclave blanche dans une plantation en amérique.

Ce n'est pas seulement l'histoire de Lavinia, c'est aussi et surtout l'histoire d'une plantation à l'époque de l'esclavage.
Derrière ces grandes demeures à colonnes, tout une quantité de bâtiments annexes abritent une nombre d'individus, la maison du contremaître, la dépendance et sa cuisine, où vivent les esclaves domestiques au service de la grande maison, puis des granges, des fumoirs, et bien éloigné, le quartier des esclaves aux rudimentaires cases et au destin difficile. Ces esclaves là, travaillent aux champs, sont moins bien logés et moins bien nourris que les esclaves au service de la maison du maître et ils doivent fournir un travail beaucoup plus difficile. Ils  sont soumis l'humeur et la malveillance du contremaître qui peut se révéler plus injuste que le maître et abuser de sa position..

Irlandaise d'origine, Lavinia perd ses parents sur le bateau qui les emmenait aux États-Unis. Elle est recueillie par « le Capitaine », propriétaire d'une très belle propriété en Virginie, en vue de devenir servante. Enfant blanche élevée par des esclaves noirs, Lavinia grandit, perpétuellement déchirée entre deux mondes, celui de ceux qu'elle appelle sa famille, Belle, qui l'élève comme sa fille, Mamma Maé et Papa Gorge et celui des habitants de la « Grande Maison », qui la considèrent comme faisant partie de leur caste.
Grand fresque historique et tragique, dans la veine de " Autant en emporte le vent, la colline aux esclaves nous emmène dans l'Amérique de la fin du XVIIIe, qu'on découvre au fil des pages, à travers les yeux de Lavinia et de sa mère adoptive, Belle.
En suivant Lavinia, on découvre tout cela... et on ne l'envie pas beaucoup plus d'être blanche, parce qu'être femme dans cette région-là, à cette époque-là, ce n'est pas grand chose de plus qu'être un objet.

bref à lire.

Extrait

-" Je veux pas être une Blanche, répondis-je, sentant monter la peur en moi. Je veux vivre avec Belle, et ensuite je vais épouser Ben ! 
Fanny, allongée en appui sur les coudes, se redressa pour me regarder dans les yeux.
- Il vaut mieux que t'oublies cette idée au plus vite. Tu seras jamais noire comme nous, et ça veut dire que t'es une Blanche et que tu vas vivre dans une grande maison. Dans tous les cas, tu peux pas épouser Ben. Il est noir.
- Fanny a raison, renchérit Beattie.
Je me mis à pleurer. 
- J'ai le droit d'épouser Ben si je veux. Vous pouvez pas me forcer à être une Blanche."

L'auteure

 

Kathleen Grissom est née et a grandi à Saskatchewan, une province de l'Ouest du Canada,
Elle vit maintenant, avec son mari  en Virginie dans la plantation qu'ils ont rénovée. 

la colline aux esclaves est son premier roman
 

 

Publié dans Lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article