Dans les yeux d'Anouch de Rolland GODEL

Publié le par Troumoulou

 dans les yeux d'Anouch

Résumé

Anouch, treize ans, est Arménienne et vit en Turquie. En 1915, la population arménienne est chassée de chez elle, entassée dans des camps et exterminée massivement. 

Pour Anouch et sa famille commence un long et terrible exode. Ils parviennent à demeurer clandestinement en Turquie et s'organisent tant bien que mal pour survivre. 
Seul rayon de lumière dans cette terrible épreuve, Anouch rencontre Dikan, un garçon avec lequel elle se lie. Mais les deux amoureux sont bientôt séparés : Dikan et les siens sont arrêtés et déportés... Anouch s'accroche au fol espoir qu'il est toujours vivant et qu'elle le reverra un jour.
Il y a cent ans, le génocide arménien : le récit bouleversant d'une adolescente dans les drames de l'Histoire.

Mon avis

Anouch  avec :
A comme Arménie ce livre nous parle des arméniens et se rapporte à un moment de leur histoire très difficile, les années 1915-1917 sous l'empire Ottoman lorsque les arméniens furent déportés par le gouvernement Ottoman.
A pour amour aussi  nouch alors adolescent va faire la connaissance,durant l'exode de sa famille de Dikan, jeune arménien comme elle. leurs routes se croisent sur ce chemin d'exode. Une grande amitié, un amour va naitre. mais ils seront séparés à Konya. La famille d'Anouch pourra échapper aux turcs et reussira à rester dans cette ville, alors que celle de Dikan se verra déporter vers Alep et les déserts de la Syrie.
 
Inspiré d’une histoire vraie,  c'est un roman documenté qui nous fait découvrir la vie dans le quartier arménien d’une ville de province. la famille d'Anouch fait le commerce de la soie et des tissus ce qui lui permet d’échapper au sort plus dur  réservé aux gens modestes lors de la déportation.
Le récit fait une part importante aux conditions de ce premier génocide du XXème siècle : déplacements, violences, entraide entre Arméniens mais aussi de la part des Grecs nombreux dans les villes turques et aussi de certains Turcs.
Les scènes de la vie quotidienne montre la vie de cette période dans les provinces ottomanes, le contraste à la fin avec Constantinople, l’importance de la reliegion, ou des religions (orthodoxes, chrétiens d’Orient, Grégoriens, protestants, catholiques, musulmans).
Roland Godel écrit ce récit autour du témoignage que sa grand-mère a laissé dans des cahiers d’écolier. Il en fait un roman pour adolescents où la part d’imaginaire s’ancre sur la réalité vécue en Turquie entre 1915 et 1920.

 L'auteur

Roland Godel est Suisse. Né à Genève, il suit des études de sciences politiques. Après avoir été journaliste pendant seize ans pour différents journaux, il est aujourd'hui responsable de la communication du département des finances pour le canton de Genève. Il n'a pas pour autant renoncé à l'écriture. Depuis 1999, il a publié de nombreux récits et romans chez différents éditeurs pour la jeunesse (Le Seuil, Thierry Magnier, Oskar). Il s'intéresse aux peurs, aux désirs et aux doutes qui tenaillent chacun d'entre nous, aux failles et aux forces qui nous font avancer.

Roland Godel a obtenu le prix Chronos 2008 pour Les Petits secrets de la pension Mimosas ainsi que le prix du roman historique jeunesse 2010 et le prix Tatoulu 2010 pour La Sorcière de Porquerac. Dans les yeux d'Anouch, inspiré de son histoire familiale, est son premier livre chez Gallimard Jeunesse.

Publié dans Lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article