Le champ de personne- Daniel PICOULY

Publié le par Troumoulou

Résumé ☆☆☆/★★

chez Flammarion Jeunesse- ISBN  978-2081264786- 329 pages

Le champ de personne- Daniel PICOULY

Nous sommes le 22 Septembre 1958 dans un minuscule pavillon de banlieue où vit une famille de treize enfants. Le Mohican est le onzième. C'est un petit garçon de dix ans qui découvre un matin que son père a une griffe de tigre dans le dos. A partir de cet instant, il est convaincu que son père a une vie secrète. Chaudronnier à Air France et père de famille nombreuse, il est en fait Chaudron, un héros qui a sauvé de Gaulle, initié Cerdan et inspiré Chester Himes ! On a beau avoir un héros pour papa, il faut vivre sa vie et ses rêves. Aller à l'école avec son cheval, être cancre, devenir champion du monde de boxe et de football, brûler sa maison, collectionner les soldats Mokarex, et se dépêtrer de ses deux chipies de petites s¿urs. Et ça tout au long d'une journée qu'on passe en famille, ses copains, ses amis et toutes ces figures qui vous accompagnent " dans sa tête " et sont autant de personnages. Mais, dans la tête du Mohican, il y a surtout sa mère, une maman Peter Pan avec qui il entretient un dialogue permanent à distance. Une mère qui veille au grain.

Le champ de personne c'est aussi l'histoire d'une journée qui fait qu'on écrit.

Mon avis  

 Un roman autobiographique qui raconte la vie d'une famille de 13 enfants en région parisienne dans la fin des années 50. Un roman jeunesse à lire à partir de 13 ans.

 Daniel Picouly nous raconte avec truculence la vie de sa famille à Villacomble entre un papa chaudronnier à air france à qui il prête une vie secrète, les nombreux fréres et soeurs et sa maman " peter pan" à qui il raconte son récit. Une mére poule qui écoute et recadre parfois lorsque la parole et le récit s'envolent un peu dans tous les sens. Un récit qui saute du coq à l'âne, un roman tendre, nostalgique et cocasse, un peu " geurre des boutons".

Pour ce  gosse de 10 ans, tout est prétexte à émerveillement, mais c'est surtout, au bout de la rue, entre un mur et un pan de ronces, un endroit anodin que la naïveté de l'enfance rend magique : le champ de personne... Comment affronter le monde quand on a dix ans, qu'on est le dernier d'une famille de douze enfants et qu'on vit dans un pavillon minuscule. En s'inventant un monde extraordinaire, et en faisant toujours plus de bêtises !  À dix ans, on s'invente des catastrophes, on fait des bêtises, on est "dilettante" à l'école, et comme toutes les nuits le père se lève pour aller faire son mystérieux travail, on a vite fait de le transformer en héros : il n'est plus chaudronnier, il est Chaudrake...

Le roman de Daniel Picouly se lit facilement.

extraits : 

«- Douze enfants ! Mais ça ne tiendra jamais là-dedans !
«Ça», c'est nous et, «là-dedans», c'est la maison que le p'pa a trouvée. D'accord, elle est petite et paraît recroquevillée par le froid, mais elle est à nous. Il faudra attendre qu'il fasse beau pour avoir une idée de sa vraie taille. Le soleil, ça agrandit

«Je buvais de l'eau dans le caniveau avec Capi pour attraper la polio. J'avais lu que Garrincha, l'ailier droit du Brésil, avait eu la poliomyélite. Depuis, il a une jambe plus courte et c'est le meilleur dribbleur du monde.» 

L'auteur

Daniel Picouly Daniel Picouly, né à Villemomble en 1948, est écrivain et scénariste de bande dessinée français. En 1992, il publie son premier roman. La Lumière des fous, avec l'aide de Daniel Pennac. Il présente aussi des émissions de télévision : Café Picouly, depuis 2009 sur France 5.

Le Champ de personne est un de ses grands succès : paru en 1995, il obtient en 1996 le prix des lectrices ELLE.

 

Publié dans Lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article