Un gout de Cannelle et d'espoir : Sarah Mc Coy

Publié le par Troumoulou

Résumé

un gout de cannelle et d'espoir Sarah Mc Coy

Allemagne, 1944. Malgré les restrictions, les pâtisseries fument à la boulangerie Schmidt. Entre ses parents patriotes, sa sœur volontaire au Lebensborn et son prétendant haut placé dans l'armée nazie, la jeune Elsie, 16 ans, vit de cannelle et d'insouciance. Jusqu'à cette nuit de Noël, où vient toquer à sa porte un petit garçon juif, échappé des camps ...
Soixante ans plus tard, au Texas, la journaliste Reba Adams passe devant la vitrine d'une pâtisserie allemande, celle d'Elsie ... Et le reportage qu'elle prépare n'est rien en comparaison de la leçon de vie qu'elle s'apprête à recevoir.

Une boulangerie allemande prise dans les tourments de l'histoire, une famille déchirée par les horreurs de la guerre, l'innocence confrontée à un choix terrible... Bouleversant d'émotion, un roman porteur d'une magnifique leçon de vie et de tolérance.

Garmisch, 1944. Elsie Schmidt, seize ans, traverse la guerre à l'abri dans la boulangerie de ses parents et sous la protection d'un officier nazi qui la courtise. Mais, quand un petit garçon juif frappe à sa porte, la suppliant de le cacher, la jeune fille doit choisir son camp...
Soixante ans plus tard, au Texas, près de la frontière mexicaine, la journaliste Reba Adams réalise un reportage sur la boulangerie tenue par Elsie. Peu à peu, elle comprend que la vieille dame a beaucoup plus à révéler qu'elle ne veut bien le dire.
Comment la jeune Allemande est-elle arrivée au Texas ? Quels drames elle et les siens ont-ils traversés ? Qui a pu être sauvé ?

Mon avis

Une lecture coup de coeur 2018.

Un roman, mi- historique, retraçant un grand voyage dans l'histoire de 1944 à 2008, dans deux boulangeries: à El Paso, prés de la frontière Mexicaine et à Garmisch, oú en 1944, Elsie Schmidt, une jeune boulangère de 16 ans, vit de cannelle et d'insouciance. Jusqu'à cette nuit de Noël, où vient toquer à sa porte un petit garçon juif, échappé des camps. 

Soixante ans plus tard, Reba Adams, une jeune journaliste réalise un reportage à El Paso, sur la boulangerie d'Elsie.... Réba vit eavec Riki à el Paso, un lieu où de nombreux migrants tentent leur chance vers une autre vie, un autre espoir. Riki en fait l'expérience, lui qui doit les renvoyer d'où ils viennent mais le destin s'en mèle et il va se trouver confronter à son devoir et sa conscience. Rien n'est jamais si simple. Reba rencontre Elsie et se lie d'amitié avec sa fille Jane. 9a y est la boucle est bouclée en tre les deux familles et les deu périodes. Le passé rejoint le présent à travers l'alternance des chapitres centrés tour à tour sur les figures féminines d'Elsie en 1944 et de Reba en 2008.

Sur fonds de récit historique, nous nous sommes emportés par ces deux histoires entremelées. Une leçon de tolérance, d'espoir et d'acceptaion de soi et des autres. Refuser un système que l'on trouve injuste et chercher chacun àsa manière à changer cela, vivre malgré la peur en ccord avec ses idées.......

Un livre qui malgré les horreurs de cette période de seconde guerre mondiale nous laisse un gout de sucré.  On salive du début à la fin du récit grâce aux senteurs  de la cannelle et à l'odeur  du pain et des pâtisseries qui cuisent.. (décidement ma gourmandise m'emporte aussi dans mes lectures). 

Beaucoup d'émotion, le souffle de l'histoire, des personnages attachants.

L'auteur

Fille de militaire, Sarah McCoy a déménagé toute son enfance au gré des affectations de son père. Elle a ainsi vécu en Allemagne, où elle a souvent séjourné depuis. Résidant actuellement à El Paso, au Texas, elle y donne des cours d’écriture à l’université tout en se consacrant à la rédaction de ses romans. Un goût de cannelle et d’espoir est son premier ouvrage publié en France.

Publié dans Lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article